Cédric Delsaux.

1784

Labyrinthe sans début ni fin, tout à la fois vrai et faux, scène de théâtre, de film, tableau maquillé, musique entêtante, flânerie, divagation, 1784 est un conte aléatoire. A l’image de notre vie.

Articles presse